Page 9

Page 1 Fabrication des enroulements ... Page 2 Fabrication des enroulements suite ... Page 3 Fabrication de batteries et gans ... Page 4 Fabrication du MUB (Millions Unités Bovis) ...

Page 5 Fabrication du Mub suite ... Page 6 Application des Gans ... Page 7 Patchs de Gans ... Page 8 Oscillateur à champ pulsé ... Page 9 O.C.P.V.L. Altynia

 

Page 10 O.C.P.V.L. Altynia les Premiers Tests ... Index du site

 

OLOM et Lakhovsky, vous connaissez ?!

Et un oscillateur à champ pulsé par variations lumineuses ?! O.C.P.V.L.

 

 

Nous sommes le 12 décembre 2019, presque une année est passée et je me suis remis à la construction de cette machine à champ pulsé, nommée O.C.P.V.L. et dont les travaux ont débuté sur cette page ici.

 

Voici en images la partie du gros coil numéroté 5 à la page précédente, posé sur son support à roulette.

De façon à avoir un centre de gravité bien équilibré, j'ai reculé d'un tiers le gros coil sur son pied. Et ce pied est élevé à l'avant par rapport à l'arrière. Tout est ainsi parfaitement stable. Quatre roulettes avec frein permettent à l'ensemble de ne plus bouger.

Sur l'image ci-dessus, vous voyez que j'ai posé provisoirement un cadran qui me servira peut-être de contrôleur de pulsation. Sur une barre j'ai posé sept tubes à essais centrés au mieux, au milieu de ce grand coil. Chacun sera rempli d'un produit comme de l'eau mais de l'Eau de Kerizinen. De la Spiruline, des gans de Co2, Zno,Ch3, Cuo et Ormus.

Vous verrez plus tard que la hauteur du gros coil est prévue de façon à se trouver face à une personne assise. Autour de la personne quatre coils nommés sur la première page de construction 1,2,3 et 4, seront positionnés.

* * *

Nous sommes maintenant le 28 décembre 2019.

J'ai bien avancé mes travaux et voici le résultat en images :

Vous pouvez deviner qu'une personne prendra place sur ce fauteuil. A sa droite le Coil 1, derrière le Coil 2 et à sa gauche le Coil 3, devant elle le Coil 5. Et au dessus le Coil 4 que vous verrez sur l'image suivante.

Sur l'image ci-dessus, vous découvrez la position du Coil 4, des deux Spots à 16 couleurs et les deux panneaux solaires en 12 volts.

 

 

J'ai branché tous mes coils en parallèle les uns avec les autres. J'avais besoin d'un galvanomètre pour contrôler la variation de tension. C'est ici un voltmètre branché en série entre + et -. J'aurais pu prendre un ampèremètre et dans ce cas je l'aurais branché en parallèle. J'ai finalement posé ce contrôleur ici à droite, au lieu de le laisser sur le Coil 5 ; c'est plus fonctionnel.

Les panneaux solaires sont en parallèle l'un à l'autre, branchés sur le circuit. Je garde ma tension, mais je double l'intensité.

Les spots sont alimentés en 220 volts et je les commande par une radio-commande comme vous pouvez le voir sur le dessin de recherche des couleurs, et cadences lumineuses à appliquer, qui suit. C'est avec cet abaque que je mesure le temps d'exposition pour telle ou telle couleur. La couleur choisie pour un sujet donné, se calcule au pendule. La cadence de défilement, en fixe si ce n'est qu'une couleur, ou en vitesse Flash, ou Strob, ou Fade, ou Smooth pour toutes les couleurs qui défilent l'une derrière l'autre, se calcule au pendule. Et en dernier, toujours au pendule, je demande quel temps d'exposition je dois porter.

Je répète, dans l'ordre :

1/ on demande la couleur à appliquer sur le sujet.

2/ on demande si c'est en fixe ou dans l'une des quatre vitesses. Si c'est en vitesse, laquelle.

3/ on demande le temps d'exposition pour le sujet. En minutes et secondes.

 

L'image ci-dessus vous montre à gauche, le grand Coil 5 de dos, et au centre de trois quart. A droite les 4 autres coils, les 2 spots et les 2 panneaux solaires.

J'ai fait quelques mesures rapides pour mon plaisir. Je peux vous dire que c'est remarquable, absolument remarquable !!!. Je ne vous parlerai des résultats que lorsque cette machine sera totalement prête à fonctionner. Elle fonctionne mais elle n'est pas à son plein potentiel puisque vous pouvez voir que les tubes de gans ne sont ni remplis, ni encore posés devant chaque coil. C'est pour bientôt.

N'oubliez pas que le but recherché est de rééquilibrer les cellules d'une plante, d'un animal ou d'un humain. L'onde scalaire venant du Coil 5 va se croiser avec les ondes des autres coils. Mais nous en reparlerons plus tard.

 

A suivre...

 

Ce 31 décembre 2019 j'ai commencé à poser les tubes de gans. Dans la semaine qui vient je fabriquerai à nouveau de l'Ormus. Mais les autres fioles sont pleines :

 

Vous pouvez remarquer ma volonté de croiser les fioles pour faciliter les échanges au niveau des cellules, des particules :

 

Je ne pouvais alimenter la machine avec ses fioles sans me livrer à quelques mesures :

Toutes les mesures sont en MUB (Millions d'Unités Bovis)

Vous remarquerez que le 29 12 2019, la vibration était de 3 867 000 MUB lampes éteintes et 12 367 000 MUB lampes allumées.

Le 31 12 2019 entre 15h08 et 16h42 j'ajoute les fioles de gans, sauf l'Ormus que je n'ai pas encore, mais rien ne change : 3 867 000 MUB.

 

Avant de me mettre en exposition sous l'OCPVL pour essayer, je "charge" la machine en allumant les lampes durant 10 minutes entre 16h45 et 16h55 le 31 12 2019.

L'OCPVL passe de 3 867 000 MUB à 16h42 à 22 783 000 MUB 16h55.

 

Je n'ai pas vraiment de besoin précis à ce moment là pour moi, mais je veux essayer ma machine.

Je mesure donc le temps d'exposition nécessaire pour moi à cet instant là à 3 minutes et 47 secondes. Avant exposition, j'étais à 328 000 MUB à 16h43 ; après exposition, je mesure ma vibration à 1 877 000 MUB à 17h00. Presque 6 fois plus d'énergie en 3 minutes et 47 secondes.

A 17h01, je mesure l'OCPVL à 22 783 000 MUB. J'éteins les lampes, il est 17h02.

A 17h45, lampes toujours éteintes, je le mesure à 18 777 000 MUB. Lampes éteintes.

 

(Curieuse ressemblance de 1 877 000 MUB pour moi et 18 777 000 MUB pour l'OCPVL éteint. Simple parenthèse)

 

Ce matin 1er janvier 2020 à 09h30. Lampes éteintes depuis la veille à 17h02, la vibration de l'OCPVL est encore à 12 870 000 MUB.

Le 29 décembre 2019, je l'avais mesuré avec les lampes allumées à 12 367 000 MUB. Vibration inférieure à la mesure ci-dessus avec lampes éteintes.

 

Mais que se passe-t-il ?

 

Les coils et les fioles ont commencé à échanger leurs informations. Dans les heures qui viennent, je vais mesurer si je dois charger la machine sous la lumière, un certain temps par jour. Toutes mes demandes se font au pendule. Je pose des questions et j'admets seulement les réponses OUI ou NON, c'est tout simple.

Puis je vais fabriquer l'Ormus et la machine sera complète.

L'année 2020 commence merveilleusement bien. Bonne Année 2020 à tout le monde.

 

 

Nous sommes jeudi 09 janvier 2020 et nous allons ouvrir une nouvelle page pour les tests de l'O C P V L ... ici

 

Mais attention,le traitement des énergies ne remplace pas votre médecin. Certainement pas. Seul votre médecin est capable et a le droit de contrôler les changements réels de santé par les examens qui lui sont permis de faire. Votre médecin soigne. Je ne fais qu’un plus en donnant de l’énergie où il en manque.

 

Mes videos YouTube Faire du Bien autour de Soi Alain JAMET

 

 

 

 

Page 1 Fabrication des enroulements

Page 2 Fabrication des enroulements suite

Page 3 Fabrication de batteries et gans

Page 4 Fabrication du MUB (Millions Unités Bovis)

Page 5 Fabrication du Mub suite

Page 6 Application des Gans

Page 7 Patchs de Gans

Page 8 Oscillateur à champ pulsé

Page 9 O.C.P.V.L. Altynia

Page 10 O.C.P.V.L. Altynia les Premiers Tests

Index du site

Faire du bien autour de soi

Séance 001 ..... Séance 002 ..... Séance 003 ..... Séance 004 ..... Séance 005